Third

Scolarité des enfants placés : Sensibilisation des commerçants et commerçantes de Cococodji

14 mars 2017
Dans le cadre de ses activités de plaidoyer, le programme village d’enfants SOS Abomey-Calavi a sensibilisé un grand nombre de commerçants et commerçantes du marché de Cococodji. Les participants à cette rencontre ont compris l’enjeu et ont promis un changement de comportement.


Vers la fin du mois de février 2017, le programme de renforcement de la famille a étendu ses actions de plaidoyer dans le grand quartier dortoir de Cococodji à travers une rencontre avec les commerçants et commerçantes. L’ordre du jour portait sur la scolarisation des enfants placés dits « Vidomegon » en langue locale.  En effet, ce n’est un secret pour personne que des milliers d’enfants vendent dans les différents marchés du Bénin.  Ces enfants sont les premiers à se lever pour faire les tâches ménagères. C’est encore elles qui portent de lourdes marchandises du matin au soir. Gare à elles si le compte n’est pas juste le soir à leur retour de la vente ambulante. Elles subissent toutes les humiliations possibles et n’ont aucun droit. C’est fort de tout ceci que le village d’enfants SOS Abomey-Calavi, à travers le programme de renforcement de la famille a mis l’accent sur respect de ces enfants qui méritent eux aussi d’aller à l’école.

Ils ont été nombreux à suivre cette séance de sensibilisation. Voici ce qu’a confié l’un d’entre eux : «J’ai compris tout ce que vous avez dit. Mais, je voudrais vous demander ce qu’on doit faire de ces filles Vidomegon. Doivent-elles aller à l’école comme nos propres enfants? Si oui, c’est où le bénéfice qu’on tire d’elles? Je suppose que vous n’êtes pas en train de dire que je vais être la seule à vendre et nourrir tout ce beau monde? Si je dois mettre la fille Vidomegon à l’école, autant mieux la retourner au village auprès de ses parents.»

Après son intervention, une assistante sociale lui répondit ceci: «Je vous remercie Madame pour votre intervention. Je voudrais vous demander ceci: Vos enfants ont-ils plus de droits que les enfants placés? Est-il humain de sacrifier les enfants d’autrui au profit de vos propres enfants? Tous les enfants ont les mêmes droits. On vous en a cité un certain nombre. Je ne vous condamne pas. Mais, je prie de ne pas sacrifier les enfants d’autrui au profit des vôtres. Peut-être qu’il y en a parmi eux qui seront de hautes autorités dans le futur.» Après l’intervention de l’assistante sociale, les participants ont été nombreux à intervenir. Mais, ils ont en fin de compte abondé dans le sens en acceptant de scolariser ces enfants-là dès la rentrée scolaire prochaine.  

SITES D'IMPLANTATION

Nos programmes à Abomey-Calavi, Dassa-Zoumé et Natitingou au Bénin permettent de réaliser les droits de milliers d’enfants. SOS Villages d'Enfants Bénin est membre de SOS Villages d'Enfants International  qui est actif dans 133 pays et territoires dans le monde.